http://www.computer-engineering.fr
22/11/2017   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

Ouverture de la plateforme de visioconsultation psychiatrique DoctoConsult

PARIS, 22 novembre 2017 (TICsanté) - Le site web DoctoConsult permet depuis le 6 novembre aux professionnels de la santé mentale de pratiquer des visioconsultations remboursées par la sécurité sociale afin de "renforcer l'accès aux soins psychiatriques" et d'"éviter les ruptures de prise en charge", a expliqué à TICsanté le Dr Fanny Jacq, médecin psychiatre cofondatrice de DoctoConsult.

Quelque 55 médecins ont actuellement ouvert leur agenda à la visioconsultation sur le site DoctoConsult, qui se présente comme la première plateforme de télémédecine en psychiatrie à obtenir l'accréditation de l'agence régionale de santé (ARS) Île-de-France, l'accord de la sécurité sociale et des mutuelles pour le remboursement des actes qui ne nécessitent pas d'examen clinique physique, et l'aval du Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom).

Il s'agit principalement de psychiatres, de psychologues et de médecins généralistes disposant d'un diplôme universitaire (DU) en nutrition ou en addictologie par exemple.

La gérontopsychiatrie, la pédopsychiatrie, la psychologie du sommeil, du sport, du travail, les soins de support en oncologie ou la méditation de pleine conscience font également partie des spécialités disponibles sur la plateforme.

Les professionnels de santé intéressés par le service peuvent faire une demande d'inscription gratuite sur le site DoctoConsult. Un dossier de préinscription contenant les conventions de télémédecine à signer pour envoi à l'ordre départemental de chaque médecin leur est transmis. Ils doivent également demander l'ajout de l'option télémédecine à leur assurance responsabilité civile professionnelle (RCP).

L'inscription du médecin est ensuite validée par le comité médical de DoctoConsult, composé des Dr Yasmine Liénard, Christophe André, Jean-Christophe Seznec et Fanny Jacq.

Le comité vérifie notamment qu'il n'y a pas d'abus sur les tarifs proposés par les médecins sur DoctoConsult en les comparant avec les honoraires pratiqués en cabinet.

Le site prélève sur chaque règlement des visioconsultations une commission de 10% à 15% pour le fonctionnement du site, la maintenance, et l'hébergement des données, réalisé par l'hébergeur agréé Coreye.

Les équipes de DoctoConsult se chargent également de vérifier la qualité du matériel du médecin pour la visioconsultation et peuvent si besoin "les équiper d'un câble Ethernet, ou d'un adaptateur pour leur ordinateur", a expliqué Dr Fanny Jacq.

En fin de consultation, la feuille de soins est envoyée par courrier à l'adresse postale choisie par le patient. Les ordonnances simples peuvent être adressées par mail au patient ou à sa pharmacie de référence, mais les ordonnances sécurisées nécessitent d'être envoyées sous format papier.

Evaluation du dispositif

La plateforme DoctoConsult est née du besoin du Dr Fanny Jacq de pouvoir assurer le suivi de ses patients lorsque ces derniers sont dans l'incapacité de se déplacer.

"Je travaille beaucoup au niveau des maternités, et suis régulièrement confrontée à des patientes qui ne sont pas mobilisables quand elles sont sur le point d'accoucher, ou qu'elles sont alitées", a-t-elle expliqué, soulignant que la téléconsultation "n'a pas vocation à remplacer totalement la consultation en face à face".

Une version bêta de la plateforme a été testée depuis 2016 pour les besoins du Dr Fanny Jacq et de quelques confrères afin d'assurer le suivi de leurs propres patients.

Ces tests ont permis de démontrer l'efficacité, la qualité et l'utilité de la visioconsultation d'un point de vue qualitatif (réduction des délais d'attente, diminution du nombre de passages aux urgences, satisfaction des patients) et médical (impact sur l'évolution des pathologies).

Cette "démarche qualité" a permis à la plateforme DoctoConsult d'être "la seule à sortir de l'expérimentation de tarification de la télémédecine et de passer dans le droit commun", a mis en avant le Dr Fanny Jacq.

Coopérations avec les établissements de santé

Le Dr Fanny Jacq a indiqué avoir été "beaucoup contactée" par les établissements de santé lors de la phase de pré-ouverture de DoctoConsult. "Nous avons eu pas mal de demandes de la part d'Ehpad [établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes] qui ont du mal à attirer des vacataires en psychiatrie", a-t-elle cité à titre d'exemple.

Les équipes de DoctoConsult étudient actuellement les modalités de coopération avec les établissements sanitaires et médico-sociaux, avec la possibilité de mettre en place des modèles d'abonnement à la plateforme pour que des médecins réservent des créneaux pour ces structures dans leur agenda.

Une phase pilote est menée avec les 30 maternités du groupe Elsan, et avec les cliniques de soins de suite et de réadaptation (SSR) du groupe Clinéa.

Le Dr Fanny Jacq a expliqué vouloir développer "dans un avenir proche" la "visioconférence pluriprofessionnelle de santé" en permettant aux patients de consulter en même temps via DoctoConsult les différents professionnels de santé actifs dans sa prise en charge.

Plus à moyen terme, elle souhaite "se projeter dans la télémédecine de seconde génération" en proposant aux patients des "packages" comprenant la visioconsultation et des outils comme des chatbots (agents conversationnels), des serious games ou des applications mobiles de suivi thérapeutique "pour que le patient ne se sente jamais seul".

Elle mise pour cela sur des partenariats avec des start-up et entreprises du secteur, et à terme, sur "la possibilité de prise en charge au moins partielle de ces outils par la sécurité sociale". Ces outils devront être proposés "sous la supervision du médecin" qui devra s'assurer de leur fiabilité, a-t-elle appuyé.

rm/ab/

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information
https://www.groupepsih.com/
http://www.web100t.fr
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription