Un service proposé par APM International
http://www.malta-informatique.fr/actualites/i2Jn4s/innovation-majeure-lancement-de-titan-teleconsultation
https://global.agfahealthcare.com/france/
http://www.computer-engineering.fr
https://www.elsevier.com/fr-fr/events/Symposium-Intelligence-Artificielle/sinscrire?campid=18E10639&utm_campaign=hs_emeala_onlinead&utm_content=paid_ad&utm_medium=onlinead&utm_source=_ticsante&mm=nguyens&prod=Hs-Local&reg=EMEALA&country=france&startdate=11-01-2018
27/03/2017   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

MonDocteur.fr enrichit son offre pour un "service global" de coordination ville/hôpital/patient

(Par Raphaël MOREAUX)

PARIS, 27 mars 2017 (TICsanté) - Le portail de prise de rendez-vous médicaux en ligne MonDocteur.fr s'est allié avec la start-up Honestica pour intégrer à son offre de services l'échange de documents médicaux et construire "un service global de communication entre la ville, les hôpitaux et les patients", a annoncé en exclusivité à TICsanté Thibault Lanthier, cofondateur de MonDocteur.fr.

L'outil Lifen* développé par Honestica permet aux professionnels des établissements de santé d'envoyer des documents aux médecins libéraux et aux réseaux de soins de ville, quelle que soit la messagerie utilisée par ces derniers (messagerie sécurisée de santé de l'espace de confiance MSSanté ou Apicrypt).

Le partenariat signé avec Honestica va permette d'intégrer Lifen* à l'offre de MonDocteur.fr afin d'"aller au-delà de la simple prise de rendez-vous et fournir aux médecins de ville et aux établissements de santé un outil qui permet de simplifier la coordination des parcours de soins", a expliqué Thibault Lanthier.

Les praticiens en établissements de santé utilisateurs de MonDocteur.fr pourront envoyer des documents à des médecins de ville ou à des professionnels d'autres établissements de santé, mais également adresser des patients à leurs confrères, à la ville et à l'hôpital, en réservant directement un créneau de consultation sur la plateforme de prise de rendez-vous.

Les médecins libéraux qui souhaitent adresser leurs patients à des établissements de santé clients de MonDocteur.fr pourront le faire à titre gratuit.

Fondé il y a trois ans, MonDocteur.fr s'est d'abord concentré sur la prise de rendez-vous en ville, avant de proposer ses services aux établissements de santé. Il affiche aujourd'hui plus de 11.000 praticiens et cabinets médicaux utilisateurs, dans 60 spécialités médicales et paramédicales, et plus de 380 établissements de santé couverts.

Depuis le mois de novembre 2016, il propose un service de "carnet de santé en ligne" qui permet aux médecins de stocker les documents médicaux et d'afficher l'historique des consultations sur un espace sécurisé accessible aux patients (voir brève du 25 novembre 2016).

"Nous avons commencé sur le dernier semestre à travailler avec nos premiers établissements de santé publics qui sont confrontés aux mêmes problématiques que les autres acteurs et ont besoin de solutions pour décloisonner l'information et mieux coordonner les parcours des patients", a indiqué Thibault Lanthier.

Les CH d'Albert (Somme), d'Arras (Pas-de-Calais), de Castelnaudary (Aude), le groupe hospitalier Sud Essonne et le CH Sainte-Anne à Paris font partie de ces nouveaux clients.

Contexte favorable

Ce positionnement de MonDocteur.fr sur le secteur public est favorisé par le contexte de mise en place des groupements hospitaliers de territoire (GHT) créés par la loi du 26 janvier 2016 et de convergence des systèmes d'information dans ces groupements.

"Les hôpitaux avaient déjà besoin de fluidifier la communication avec les acteurs en amont et en aval de la prise en charge, mais les GHT ont fait monter la problématique de la coopération inter-établissements", a analysé Sophie Alexandrou, responsable du secteur public chez MonDocteur.fr.

"Une offre comme celle de Lifen* et de MonDocteur.fr répond à leurs besoins d'ouverture et permet de faire un premier pas commun avec un outil assez rapide à mettre en place", a-t-elle défendu. "Le fait de pouvoir s'adresser des patients entre établissements, en fonction du projet médical partagé et de la répartition de l'offre de soins dans le GHT et sur le territoire suscite l'intérêt", a-t-elle assuré, qualifiant MonDocteur.fr d'"outil de territoire de soins numérique".

Le déploiement de MonDocteur.fr, en incluant son intégration au système d'information hospitalier et son paramétrage peut être réalisé en "cinq à sept mois pour un établissement de taille importante", a indiqué Sophie Alexandrou.

"Les équipes de MonDocteur.fr prennent en main l'ensemble du déploiement et accompagnent les établissements dans l'utilisation du service. Des équipes sont aussi chargées d'aller rencontrer les médecins correspondants de l'hôpital pour les informer de sa mise en place", a précisé Thibault Lhantier.

Plusieurs acteurs ont investi en France le marché de la prise de rendez-vous en ligne. Avec ce "service global" permis par le partenariat avec Honestica, MonDocteur.fr espère se différencier de son principal concurrent, Doctolib, qui a notamment remporté en 2016 l'appel d'offres de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP).

rm/ab/

Partagez cet article

http://bit.ly/vmpourtous
http://www.experiencepatient.fr/barometre
https://www.sf-telemed.org/accueil.html
https://www.groupepsih.com/
http://www.web100t.fr
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres

Développeur C++ (H/F)

Île-de-France




Les offres d'emploi
Agenda
Journée "Intelligence artificielle en santé"
Le 21/11/2018
11e Congrès européen de la télémédecine
Du 06/12/2018 au 07/12/2018
Symposium "Aide à la décision clinique, IA et big data à l'hôpital"
Le 11/12/2018
Conférence "Value Based Health Care in the Digital Era"
Le 18/12/2018
Consumer Electronic Show 2019
Du 08/01/2019 au 11/01/2019