https://vieviewer.com/
https://openbi.org/covid19-suivi-du-covid-19/

Politique

Google Health, échec et fin

0 203

PARIS, 30 juin 2011 (TICsanté) – La firme américaine Google annonce l’arrêt programmé au 1er janvier 2012 de son service d’archivage de dossiers médicaux Google Health, en raison d’un "usage limité".

Une simple note de blog en guise d’épitaphe: ainsi s’éteint Google Health, trois ans après son lancement en mai 2008.

Dans une "mise à jour" publiée vendredi 24 juin 2011 sur le site internet googleblog.blogspot.com, Google explique que son service n’a pas rencontré le succès escompté.

"Il y a eu une adhésion parmi certains groupes d’utilisateurs, comme les technophiles, ou plus récemment les amateurs de fitness. Mais nous n’avons pas trouvé le moyen de transformer cet usage limité en adoption généralisée dans la routine de santé quotidienne de millions de personnes", indique l’entreprise, sans préciser combien de dossiers ont été créés sur Google Health, ni combien ont été supprimés.

En conséquence, le service sera interrompu le 1er janvier 2012. Les données enregistrées resteront cependant accessibles une année supplémentaire, pour permettre à leurs détenteurs de les récupérer avant leur suppression définitive, le 1er janvier 2013.

Les dossiers créés dans Google Health pourront être téléchargés sous divers formats, permettant leur reprise par des applications analogues, comme HealthVault de Microsoft, ou par des bases de données. Une conversion au standard d’interopérabilité Direct Project est également prévue.

"Nous espérons que ce service a rendu plus visible le rôle que les consommateurs responsabilisés peuvent jouer dans leurs propres soins", conclut Google dans un dernier éloge funèbre./gb/ar

La Rédaction
redaction@ticsante.com

https://www.sanofi.fr/fr/nous-contacter

Politique

"Ma santé 2022": les sénateurs retouchent le volet numérique du projet de loi

PARIS (TICsanté) - Les sénateurs ont adopté le 6 juin au soir plusieurs amendements au projet de loi d'organisation et de transformation du système de santé visant à rendre automatique la création du dossier médical partagé (DMP) et à renforcer l'interopérabilité des systèmes d'information de santé.

0 666

Politique

Dominique Pon veut une politique "volontariste" et "agile" pour faire respecter les référentiels d'interopérabilité

PARIS (TICsanté) - "Il faut être beaucoup plus volontariste, mais aussi très malin, agile et habile" afin de faire respecter les référentiels d'interopérabilité et faciliter la communication entre les systèmes d'information de santé, a défendu fin mai le responsable ministériel du numérique en santé, Dominique Pon, à l'occasion de la Paris Healthcare Week.

0 660

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
1 + 6 =
http://www.canyon.fr/
http://www.mediane.tm.fr/mediane-planning-sanitaire/

Les offres APMjob.com

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

Découvrir le site

événements

  • HealthTech Innovation Days

    Du 22/06/2020 au 23/06/2020

  • SIDO 2020

    Du 03/09/2020 au 04/09/2020

  • Sant'Expo 2020 (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 07/10/2020 au 09/10/2020

  • 6e Journées des start-up innovantes du dispositif médical

    Le 13/04/2021