Un service proposé par APM International
https://www.groupepsih.com/2017/07/13/dma-en-ssr-le-groupe-psih-apporte-deja-des-reponses/#utm_source=nom-editeur-partenaire&utm_medium=display
https://www.enovacom.fr/enovacom-identity-manager-solution-referentiel-agents-ght.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=EIM
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.fr/lettre-de-liaison-J-0?cid=7010W000001yqSLQAY&ls=website&rs=tiscante&offer=TAT_Compliance&ot=eBook
05/07/2016   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

GHT: le SIH d'un établissement sur trois est interopérable avec celui d'un établissement voisin

PARIS, 5 juillet 2016 (TICsanté) - Les solutions d'interopérabilité entre systèmes d'information hospitaliers (SIH) sont utilisées par un tiers des établissements interrogés dans le cadre d'une étude menée par TICsanté et proposant un état des lieux des coopérations engagées avant la convergence informatique prévue dans les groupements hospitaliers de territoire (GHT).

Intitulée "Convergence SI et GHT: 2016, l'année 0 de la coopération?", cette étude* a été menée auprès des directions et des responsables informatiques des établissements de santé afin de proposer un état des lieux des coopérations existantes et des chantiers à engager pour répondre à l'impératif de convergence informatique fixé par le décret d'application de la loi santé relatif aux GHT (voir dépêche du 14 avril 2016).

La section 4 du décret stipule que "le système d'information hospitalier convergent du groupement hospitalier de territoire comprend des applications identiques pour chacun des domaines fonctionnels" et que "les établissements parties au groupement utilisent […] un identifiant unique pour les patients" (voir brève du 2 mai 2016).

Il ressort de l'étude menée par TICsanté que des coopérations sur le plan informatique existent déjà, mais qu'elles concernent encore une faible part des établissements de santé.

Sur le tiers des établissements de santé bénéficiant d'une solution d'interopérabilité avec un établissement voisin, 60% se sont déclarés "satisfaits" de cette solution. Plusieurs répondants ont toutefois souligné le caractère "provisoire" ou "limité" de cette interopérabilité.

Un CHU a notamment fait part d'une "solution transitoire permettant d'échanger en attendant la brique unique". Un autre établissement a évoqué "une interopérabilité limitée à des échanges ciblés, notamment autour du laboratoire".

Parmi les insatisfaits, plusieurs répondants qualifient les solutions d'interopérabilité de "bidouillage technique" avec des "habilitations mal construites".

DES MUTUALISATIONS ENCORE RARES

Alors que l'arbitrage de l'exécutif sur la convergence informatique dans les hôpitaux a privilégié le "SIH convergent" plutôt que les solutions d'interopérabilité entre systèmes d'information, l'étude de TICsanté constate un faible nombre de mutualisations déjà réalisées.

Un établissement sur trois assure "avoir récemment engagé une réflexion commune" avec d'autres établissements de son territoire pour investir dans son SIH. Mais la moitié des répondants indiquent n'avoir mutualisé aucun élément de leur SIH.

Les quelques mutualisations engagées portent principalement sur l'infrastructure technique, et dans une plus faible mesure sur le dossier patient informatisé (DPI).

Du côté des services mutualisés, les proportions sont identiques: aucun service n'est partagé dans la moitié des établissements répondants. Lorsqu'elles existent, ces mutualisations portent principalement sur le partage d'examens d'imagerie et de biologie.

CAPACITÉS D'INVESTISSEMENT

L'étude menée par TICsanté s'est attachée à sonder les investissements et les moyens humains consacrés par les établissements de santé à leur informatique, afin d'estimer leur capacité à respecter les dispositions de la loi santé. Elle propose aussi une liste des éditeurs informatiques les plus présents dans les futurs GHT.

Elle est commercialisée et disponible sur demande par mail à afin d'accéder aux détails de l'ensemble des résultats.

TICsanté reviendra en fin de semaine sur la seconde partie de l'étude consacrée à l'opinion des directions et équipes informatiques sur les dispositions inscrites au décret relatif aux GHT, notamment sur la notion de "SIH convergent", sur le calendrier de convergence retenu et sur les freins et obstacles à cette convergence.

*Etude menée aux mois d'avril et mai 2016 via un questionnaire en ligne auprès de 204 représentants des établissements de santé public, dont 55% de directeurs ou responsables des systèmes d'information, couvrant 88% du territoire français et des établissements de toute taille et de tout statut (hôpital local, centres hospitaliers spécialisés, CH et CHU).

rm/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information
http://www.web100t.fr
http://global.agfahealthcare.com/france/
http://www.saficard.com/vitaplus-praticien-hospitalier.html
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://bit.ly/VM-TIC_Sante-Avril-Mai2017
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres

Médecin Dim (H/F)

Franche-Comté



Les offres d'emploi
Agenda
6èmes Journées du Mipih
Du 29/11/2017 au 30/11/2017
3ème colloque sécurité des SI en établissements sanitaires et médico-sociaux
Le 29/11/2017
Hacking Health Lyon
Du 01/12/2017 au 03/12/2017
Les Journées de l'achat hospitalier
Du 07/12/2017 au 08/12/2017
Journée régionale "Sécurité numérique en santé"
Le 07/12/2017