Un service proposé par APM International
https://www.groupepsih.com/2017/07/13/dma-en-ssr-le-groupe-psih-apporte-deja-des-reponses/#utm_source=nom-editeur-partenaire&utm_medium=display
https://www.enovacom.fr/enovacom-identity-manager-solution-referentiel-agents-ght.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=EIM
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.fr/lettre-de-liaison-J-0?cid=7010W000001yqSLQAY&ls=website&rs=tiscante&offer=TAT_Compliance&ot=eBook
07/07/2016   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

GHT: le SIH convergent inatteignable avant plus de cinq ans pour la majorité des établissements

PARIS, 7 juillet 2016 (TICsanté) - Près de 57% des établissements de santé interrogés dans le cadre d'une étude menée par TICsanté sur la convergence informatique prévue au sein des groupements hospitaliers de territoire (GHT) estiment que la date du 1er janvier 2021 fixée par décret pour disposer d'un système d'information hospitalier (SIH) convergent ne pourra pas être respectée.

Intitulée "Convergence SI et GHT: 2016, l'année 0 de la coopération?", cette étude* a été menée auprès des directions et des responsables informatiques des établissements de santé afin de dresser un état des lieux des coopérations existantes sur le plan des systèmes d'information (SI) (voir dépêche du 4 juillet 2016) et sonder leur opinion sur les dispositions inscrites au décret d'application de la loi santé relatif aux GHT (voir dépêche du 14 avril 2016).

Il y apparaît que 79% des répondants estiment que la mise en place d'un SIH convergent est une "bonne" ou une "très bonne chose".

Parmi les impacts positifs de cette convergence, les personnes interrogées citent en premier lieu "une meilleure organisation des soins" et "une amélioration de la qualité des soins".

Des transmissions d'informations "plus fiables" et "en temps réel", ainsi qu'une "meilleure gestion technique des logiciels" et "une meilleure mobilité des agents qui n'auront pas besoin d'apprendre à se servir d'un nouveau dossier patient informatisé" sont également citées comme des facteurs d'amélioration du système de soins permis par la réforme.

Les personnes interrogées apparaissent toutefois plus dubitatives sur la réduction des coûts permise par cette évolution réglementaire, citée par seulement un tiers d'entre elles. Certains répondants estiment toutefois que les établissements prenant part à un GHT auront "plus de poids face aux éditeurs" pour négocier leurs prestations.

Le "manque de financement" reste le principal obstacle à la mise en place du SIH convergent, cité par 72% des répondants.

Les problèmes d'interopérabilité entre logiciels, la mise en oeuvre d'une stratégie partagée entre les établissements, la mise en place d'un SIH unique décidé par l'établissement support et un manque d'accompagnement au changement sont également cités par une grande majorité des répondants.

Plusieurs réponses font également état d'un "code des marchés publics non adapté", de craintes quant à une "subalternisation" et une "délocalisation" des agents n'appartenant pas à l'établissement support du GHT et de "l'absence d'une gouvernance SI commune".

Sur ce point, l'étude met en lumière la difficulté à mettre en pratique une gouvernance partagée. Une courte majorité des établissements répondants ont indiqué souhaiter la création d'une direction des systèmes d'information (DSI) unique dans les GHT dès 2017. Mais 69% des établissements estiment que ce calendrier n'est pas réalisable.

Cette recommandation figurait dans le rapport Hubert/Martineau sur la mise en place des GHT mais n'a finalement pas été reprise au sein du décret, rappelle-t-on (voir dépêche du 18 mars 2016).

Alors que le débat sur la mutualisation informatique au sein des GHT a pu connaître plusieurs polémiques quant à la définition de l'objectif visé, entre un SIH "convergent" ou "unique" (voir dépêche du 8 décembre 2015), il ressort de l'étude menée par TICsanté que 55% des répondants estiment que le SIH unique était une "meilleure idée".

Cette position se heurte toutefois aux contraintes du réel puisque le "SIH unique" ne semble pas réalisable pour 62% des répondants.

Cette première étude propose également un "instantané" de la situation des SIH avant la mise en place de la convergence, et détaille les principaux éditeurs positionnés sur le marché, ainsi que l'étendue des logiciels composant les SIH, en fonction de la taille et du budget des établissements.

Elle est commercialisée et disponible sur demande par mail à afin d'accéder aux détails des résultats.

*Etude menée aux mois d'avril et mai 2016 via un questionnaire en ligne auprès de 204 représentants des établissements de santé public, dont 55% de directeurs ou responsables des systèmes d'information, couvrant 88% du territoire français et des établissements de toute taille et de tout statut (Hôpital local, centres hospitaliers spécialisés, CH et CHU).

rm/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information
http://www.web100t.fr
http://global.agfahealthcare.com/france/
http://www.saficard.com/vitaplus-praticien-hospitalier.html
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://www.acetiam.eu
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres




Les offres d'emploi
Agenda
6èmes Journées du Mipih
Du 29/11/2017 au 30/11/2017
3ème colloque sécurité des SI en établissements sanitaires et médico-sociaux
Le 29/11/2017
Hacking Health Lyon
Du 01/12/2017 au 03/12/2017
Les Journées de l'achat hospitalier
Du 07/12/2017 au 08/12/2017
Journée régionale "Sécurité numérique en santé"
Le 07/12/2017