Un service proposé par APM International
https://www.groupepsih.com/2017/07/13/dma-en-ssr-le-groupe-psih-apporte-deja-des-reponses/#utm_source=nom-editeur-partenaire&utm_medium=display
https://www.enovacom.fr/enovacom-identity-manager-solution-referentiel-agents-ght.html?utm_source=ticsante&utm_medium=banner&utm_campaign=EIM
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.fr/lettre-de-liaison-J-0?cid=7010W000001yqSLQAY&ls=website&rs=tiscante&offer=TAT_Compliance&ot=eBook
17/07/2017   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

GHT Eure-Seine: le CH de L'Aigle en "fer de lance" de la convergence informatique

L'AIGLE (Orne), 17 juillet 2017 (APMnews) - Le CH de L'Aigle a déployé avec succès le dossier patient informatisé (DPI) de l'éditeur Axigate, déjà utilisé dans plusieurs établissements du groupement hospitalier de territoire (GHT) Eure-Seine, et compte être "le fer de lance" de la convergence informatique au sein du groupement, a témoigné son directeur, Karim Amri, dans un entretien à TICsanté.

Déjà engagé dans le déploiement d'un DPI d'un autre éditeur, le CH de L'Aigle a décidé de faire machine arrière en 2016 afin de viser la convergence informatique au sein du GHT dont l'établissement support, le CH Eure-Seine, utilise le dossier patient d'Axigate.

"A mon arrivée à la direction de l'hôpital en janvier, j'ai voulu accélérer les réflexions sur le système d'information hospitalier, un peu mises de côté au sein du GHT", a expliqué Karim Amri, qui a adopté fin mars une stratégie pour la période 2017-2022, après 10 ans sans projet d'établissement au CH de L'Aigle.

Il a dès le départ choisi de "prendre des risques" en déployant un même outil de DPI sur l'ensemble des métiers et services: la MCO (médecine, chirurgie, obstétrique), les urgences, les blocs opératoires, la pharmacie, les soins de suite et de réadaptation (SSR), mais aussi les unités de soins de longue durée (USLD) et les 3 établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) rattachés à l'hôpital (Ehpad Foisy, Aiglontine et Home Moulinois).

"Il y a eu des réticences au départ car les Ehpad avaient des outils spécifiques pour les dossiers des résidents", a noté Sébastien Fonteny, responsable du système d'information hospitalier (SIH) et chef de projet DPI, soulignant le caractère "pionnier" du déploiement d'un même support pour toutes les unités de l'hôpital.

"Le débat a porté sur le fait de dire 'qui peut le plus, peut le moins'. Avoir un dossier médical MCO bien renseigné, c'est une plus-value pour le médico-social qui avait tout intérêt à pouvoir récupérer le plus d'informations possible pour assurer une prise en charge des patients/résidents hypersécurisée et sans discontinuité", a complété Karim Amri.

La solution proposée par l'éditeur Axigate "répondait totalement à nos attentes", a relevé Sébastien Fonteny, du fait de son caractère fortement intégré et modulable.

L'application Axigate Plug&Play* est un DPI pré-paramétré selon les types de prise en charge et les profils d'utilisateurs de l'hôpital qui peut ensuite être complété et adapté à tous les usages grâce au module de paramétrage Axigate Studio*.

Le CH de L'Aigle a eu recours à Axigate Studio* via une équipe projet de référents métiers composée d'un médecin, d'un pharmacien, d'une infirmière, d'une aide-soignante, d'une secrétaire et d'un informaticien, chargés de faire remonter les besoins des services.

Les paramétrages supplémentaires ont été réalisés "sur un mode partenarial" avec l'éditeur avec "un accompagnement dans les deux sens", a mis en avant Sébastien Fonteny. "Si on joue trop le rôle du client, le fournisseur devient plus réticent, et inversement", a-t-il remarqué.

"Méthode agile" de déploiement

Du côté d'Axigate, Nesrine Asri, directrice des opérations, et Joshua Franck, chef de projet, ont assuré cet accompagnement de l'établissement selon une "méthode agile" de déploiement pour éviter de voir les délais s'allonger.

"Nous montrons d'abord au groupe projet ce que Plug&Play* peut faire, on récupère les besoins des utilisateurs finaux et on représente ce que l'application donne pour les profils métiers. On réitère ensuite la démarche, mais cette fois-ci par type de prise en charge (MCO, SSR, Ehpad etc.)", a détaillé Joshua Franck.

L'éditeur a ainsi planché avec le groupe projet sur les paramétrages spécifiques aux activités du CH, tout en renvoyant à l'après-déploiement d'autres travaux, plus périphériques. "Plutôt que de 'surparamétrer' l'application avant de la mettre en place et la rendre trop lourde, on répond dans une 3e phase à des demandes post-démarrage pour coller au mieux aux besoins une fois que les personnels ont vraiment commencé à utiliser le logiciel", a complété le chef de projet d'Axigate.

Après une première réunion de cadrage du projet réalisée en juillet 2016 entre les équipes d'Axigate et celles de l'hôpital, la majeure partie des services ont été déployés en novembre 2016 et près de 400 utilisateurs ont été formés.

Pour la directrice des opérations Nesrine Asri, la rapidité et la réussite de ce déploiement tient à l'engagement de l'établissement qui a nommé "une vraie équipe projet légitime au sein des différents services", ainsi qu'à la démarche "constructive" adoptée avec l'éditeur et au "travail de pédagogie" de la direction générale qui est "montée au créneau quand il le fallait".

Ouverture vers la ville

Un budget de 844.000 € a été consacré au déploiement du DPI, financé à 50% par l'agence régionale de santé (ARS) dans le cadre du programme Hôpital numérique.

Le paiement se fait ensuite à l'usage, avec un relevé mensuel du nombre d'utilisateurs du DPI par métier. Le responsable informatique du CH de L'Aigle, Sébastien Fonteny, a estimé entre 100.000 et 120.000 euros le coût d'usage et de maintenance pour la première année.

Il a fait état des "retours très satisfaisants" exprimés par les personnels depuis la mise en place du nouveau DPI, y compris dans le champ médico-social.

D'autres projets restent à mener avec Axigate, dont l'ouverture du SIH à la médecine de ville pour le partage d'informations comme les comptes rendus d'hospitalisation.

"Après consentement du patient, certaines informations du DPI seront mises à disposition sur une plateforme sécurisée accessible depuis notre site internet, et les médecins de ville en seront alertés par l'envoi d'un mail ou d'un SMS", a expliqué Karim Amri qui prévoit l'ouverture de ce service "avant la fin de l'année".

Remettre l'accent sur l'informatique au sein du GHT

Le directeur général du CH de L'Aigle compte à présent "profiter de cette avance sur le choix du DPI" pour enclencher une dynamique sur la convergence informatique du GHT Eure-Seine, se disant "convaincu" de "l'importance stratégique du SIH pour l'intégration de la médecine de ville dans le cadre des parcours patients et des GHT".

"Nous défendons l'idée d'un SI unique, même si nous n'avons pas encore atteint ce niveau de maturité dans le GHT", a-t-il confié. "D'autres structures essayent de développer des outils différents d'Axigate et ce serait dommage d'arriver à une anomalie qui consiste à être dans une divergence avant d'atteindre la convergence", a-t-il expliqué.

Le décret d'application de la loi du 26 janvier 2016 relatif aux GHT stipule que les groupements doivent être dotés d'un SIH convergent à compter du 1er janvier 2021, rappelle-t-on (voir brève du 2 mai 2016).

"Nous avons validé une démarche projet au second semestre 2017 pour anticiper cette convergence, et nous allons lancer un appel à candidatures pour nous accompagner sur la réalisation du schéma directeur du système d'information (SDSI)", a indiqué Karim Amri. Le directeur s'attend déjà à "des arbitrages assez durs" en termes de choix des outils informatiques.

Il a souligné la "complémentarité" et "la volonté d'aller de l'avant" sur ces questions des deux plus importants établissements du GHT que sont le CH de L'Aigle et le CH Eure-Seine.

Le GHT Eure-Seine regroupe les CH Eure-Seine (Evreux-Vernon), CH de Bernay, CH de Gisors, CH de Verneuil-sur-Avre, CH des Andelys, CH de Pacy-sur-Eure, CHS de Navarre à Evreux, CH de L'Aigle, Ehpad de Breteuil-sur-Iton, Ehpad de Conches-en-Ouche et l'Ehpad de Rugles, rappelle-t-on.

rm/ab/

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information
http://www.web100t.fr
http://global.agfahealthcare.com/france/
http://www.saficard.com/vitaplus-praticien-hospitalier.html
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://www.acetiam.eu
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres




Les offres d'emploi
Agenda
6èmes Journées du Mipih
Du 29/11/2017 au 30/11/2017
3ème colloque sécurité des SI en établissements sanitaires et médico-sociaux
Le 29/11/2017
Hacking Health Lyon
Du 01/12/2017 au 03/12/2017
Les Journées de l'achat hospitalier
Du 07/12/2017 au 08/12/2017
Journée régionale "Sécurité numérique en santé"
Le 07/12/2017