https://vieviewer.com/
https://www.sham.fr/vos-donnees?utm_source=site_web&utm_medium=banner&utm_campaign=banniere_gif_ticsante_octobre&utm_term=&utm_content=

E-santé

E-santé: Renaissance numérique formule 16 propositions pour passer à un système de santé préventif

0 391

PARIS, 25 septembre 2014 (TICsanté) – Le think-tank Renaissance numérique a publié mardi un livre blanc dans lequel il formule 16 propositions pour passer d'un système de santé curatif à un modèle préventif grâce aux outils numériques (e-santé, objets connectés, "Big data", etc.).

Dans ce livre blanc de 120 pages, Renaissance numérique propose un état des lieux des pratiques internationales et des témoignages d'experts visant à "analyser les moyens d'action possibles pour que l’acteur public opère une telle transition numérique vers un modèle préventif", écrit Renaissance numérique dans un communiqué.

Les auteurs du rapport partant du constat que le marché de l'e-santé ainsi que "la crise structurelle que traverse le régime de la sécurité sociale" entraînent "des changements radicaux" qui doivent se traduire par "un changement de paradigme des politiques de santé".

"Le numérique a permis un saut quantitatif et qualitatif jamais égalé dans notre connaissance des individus, de leurs pratiques santé et bien-être, et dans leur accompagnement personnel au quotidien", expliquent-ils. Alors que les assurances commencent déjà à s'emparer des nouvelles technologies et des objets connectés, "l'assurance maladie pourrait, elle aussi, investir ces outils numériques pour constituer un levier efficace afin d'orienter son modèle vers un paradigme davantage préventif".

Le livre blanc est divisé en deux grandes parties ("L'E-santé permet la transition de notre système de santé vers un paradigme plus préventif" et "Les contours d'un système de santé préventif grâce au numérique") et consacre ses chapitres à plusieurs grands domaines de l'e-santé: le suivi à distance, le coaching santé individualisé, la médecine personnalisée, les technologies "Big data".

Les experts s'arrêtent aussi sur l'évolution des pratiques des citoyens vers plus de prévention, l'intérêt de la "Big data" pour lutter contre la fraude à l'assurance maladie et le rôle de l'entreprise, "nouvel acteur clé du système de prévention".

Le cercle de réflexion formule 16 propositions regroupées en quatre domaines. Chacune de ces propositions se voit préciser un mode d'action, un horizon temporel et une échelle de coûts et de complexité de mise en œuvre.

Afin d'"exploiter pleinement le potentiel préventif de l'e-santé", le rapport préconise:

  • de dĂ©finir une mĂ©thodologie spĂ©cifique pour l'Ă©valuation mĂ©dico-Ă©conomique des objets connectĂ©s et des applications mobiles permettant leur remboursement
  • de renforcer les actions prĂ©ventives en investissement sur les plateformes en ligne et applications de coaching visant au bien-ĂŞtre des individus-d'intĂ©grer les acteurs de l'e-santĂ© aux discussions actuelles sur l'"open data" en santĂ© afin d'harmoniser leurs protocoles de collecte et de stockage des donnĂ©es
  • de permettre Ă  la DĂ©lĂ©gation nationale Ă  la lutte contre la fraude (DLNF) d'utiliser les dernières innovations "Big data" pour amĂ©liorer son système de lutte.

Pour "construire un cadre équitable et de confiance pour l'e-santé", il recommande:

  • d'Ă©tablir un système de labellisation des applications mobiles et objets connectĂ©s pour s'assurer de leur fiabilitĂ©
  • de mettre en place un système de "tiers de confiance" chargĂ© "de transmettre de façon neutre et sĂ©curisĂ©e les informations de santĂ© entre le patient et le personnel mĂ©dical"
  • de proposer au public des formations aux usages basiques du numĂ©rique et du "quantified self"
  • de dĂ©finir jusqu'oĂą les assurances peuvent aller dans l'Ă©tablissement d'un "bonus-malus santĂ©"
  • de mener un dĂ©bat sur la problĂ©matique de l'Ă©galitĂ© face au soin dans un contexte de mĂ©decine personnalisĂ©e

Le rapport propose aussi de former les médecins à la manipulation des outils informatiques et de repenser la formation des médecins du travail.

Enfin, il recommande de "placer de nouveaux acteurs au cœur du nouveau système de santé préventif":

  • en donnant aux communautĂ©s de patients en ligne la possibilitĂ© de s'instituer comme association de patients,
  • en donnant la possibilitĂ© aux reprĂ©sentants des associations de patients de participer en ligne aux concertations publiques pour l'Ă©laboration des politiques de santĂ©
  • en rĂ©affirmant l'importance du bien-ĂŞtre dans les directions RSE (responsabilitĂ© sociale des entreprises)
  • en revalorisant le rĂ´le de la mĂ©decine du travail pour en faire "un pilier des politiques de prĂ©vention santĂ©".

"Parmi nos 16 propositions, plusieurs pourraient être rapidement applicables et ce à moindre coût", souligne Henri Isaac, responsable du conseil scientifique et vice-président de Renaissance numérique. "Notre livre blanc est une invitation à agir dès maintenant. Alors que de nombreux Français s’emparent d’ores et déjà du potentiel de l’e-santé, nous, acteurs du numérique, souhaitons voir la France engager vraiment sa transition numérique dans le domaine de la santé", ajoute-t-il.

Infographie: le Livre Blanc en une image
Télécharger la synthèse du Livre blanc
Télécharger le Livre blanc dans son intégralité

mb/ab

La RĂ©daction
redaction@ticsante.com

http://www.computer-engineering.fr/

E-santé

Le CHU de Rennes s'allie à Incepto afin d'"accélérer dans l'IA pour l'imagerie médicale"

RENNES (TICsanté) - Le CHU de Rennes a annoncé le 23 octobre avoir noué un partenariat avec la start-up Incepto, spécialisée en intelligence artificielle (IA) appliquée à la radiologie, en vue d'"accélérer dans l'IA pour l'imagerie médicale".

0 877

E-santé

TrauMatrix: quand l'IA se met au service des patients gravement traumatisés (AP-HP)

PARIS (TICsanté) - L’association Traumabase, l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), le CNRS, l’École des hautes études en sciences sociales, l’École polytechnique et la société Capgemini Invent ont annoncé le 25 octobre le lancement du projet TrauMatrix visant à développer "des outils d'IA d'aide à la décision pour la gestion des patients atteints de traumatismes graves".

0 746

Vos réactions

Anti-spam : Veuillez saisir le résultat de ce calcul S.V.P
7 + 4 =
http://www.canyon.fr/
https://openbi.org/

Les offres APMjob.com

https://www.dedalus-france.fr/

TICpharma.com

Découvrez le site de référence sur la transformation numérique des industries de santé

DĂ©couvrir le site

événements

  • HDI Day

    Le 18/11/2020

  • SantExpo Live (ex-Paris Healthcare Week)

    Du 15/12/2020 au 17/12/2020

  • Consumer Electronics Show (CES) 2021

    Du 11/01/2021 au 14/01/2021

  • 6e JournĂ©es des start-up innovantes du dispositif mĂ©dical

    Le 13/04/2021