Un service proposé par APM International
https://www.groupepsih.com/2017/05/29/construire-piloter-ght-groupe-psih/
http://www.enovacom.fr/adopte-interoperabilite-logiciels-applications.html?utm_source=Ticsant%C3%A9-EAI&utm_medium=banner&utm_campaign=EAI-2017&utm_term=interoperabilite%2C%20EAI%2C%20Enovacom
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.com/5ideesfausses?cid=7010W000002S1qSQAS&ls=website&rs=tiscanté&offer=5_idées_fausses&ot=whitepaper
25/05/2016   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

DPI: Axigate passe au "responsive design" et se veut confiant à la veille de la création des GHT

PARIS, 25 mai 2016 (TICsanté) - Après deux années jugées "calmes", "le marché des systèmes d'information en santé recommence à frémir", a assuré le président directeur général d'Axigate, Vincent Leclerc, lors d'un entretien avec TICsanté au cours duquel il a présenté "Reflex", la nouvelle version de son dossier patient informatisé (DPI) adaptée à tous les terminaux fixes et mobiles.

Malgré les incertitudes sur la convergence des systèmes d'information (SI) prévue au sein des futurs groupements hospitaliers de territoire (GHT) et le gel d'une partie des appels d'offres des établissements de santé dans l'attente de leur création officielle (voir dépêches du 18 février et du 29 mars 2016), "Axigate affichera pour 2015 une progression de son chiffre d'affaires", s'est félicité Vincent Leclerc.

Alors que la création des GHT fait craindre à plusieurs éditeurs une forte régulation du marché des SI en santé et la disparition de certains acteurs, le PDG d'Axigate s'est montré confiant.

Dans ce contexte, il a mis en avant la capacité du DPI d'Axigate à être déployé à l'échelle d'un territoire sur plusieurs établissements et spécialités grâce à "un logiciel unique pensé pour s'adapter à différents systèmes d'information et de facturation" et donc "plus simple à intégrer dans des systèmes existants".

Vincent Leclerc a cité l'exemple de l'Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM) où la mise en place du DPI d'Axigate a été récompensée en janvier dernier par le prix Blaise Pascal de l'innovation technologique en santé dans la catégorie "système d'information territorial", et ce malgré les polémiques qui ont émaillé son déploiement (voir dépêche du 26 janvier 2016).

L'entreprise Axigate, qui emploie 35 salariés commerciaux et ingénieurs, "n'a pas besoin d'une armada de vendeurs", a-t-il fait valoir, répondant aux critiques mettant en doute la capacité des petites et moyennes entreprises à remporter les appels d'offres des groupements hospitaliers.

Il a expliqué compter sur la "forte visibilité" offerte par le référencement de son DPI Axigate NX au catalogue du groupement UniHA depuis 2013 et sur "l'opportunité de répondre à des appels d'offres en partenariat avec des intégrateurs afin de s'affranchir des problèmes de dimension des marchés".

Vincent Leclerc a indiqué poursuivre la stratégie d'Axigate qui consiste à "simplifier l'accès au système d'information en misant sur l'ergonomie et la technologie 100% web". Il compte ainsi sur l'appropriation "rapide" et "sans formation" de sa solution de DPI par les professionnels de santé.

Pour répondre aux enjeux de mobilité des équipes médicales, l'entreprise commercialisera au second semestre 2016 la solution Axigate Reflex. Issue de deux ans de travail, cette nouvelle couche de développement rendra le DPI d'Axigate "responsive", c'est-à-dire adapté à la lecture sur tous types de terminaux, qu'ils soient fixes ou mobiles.

Axigate Reflex est aussi indépendant des systèmes d'exploitation et permet de "simplifier la gestion du parc informatique des établissements en évitant d'imposer l'utilisation de telle tablette ou de telle marque de téléphone mobile", a fait valoir Vincent Leclerc.

Cela répond selon lui à "une tendance inéluctable" du marché concrétisée par le nombre croissant de professionnels de santé "utilisant leurs propres outils".

La solution est notamment présentée lors du salon HIT dans le cadre de la Paris Healthcare Week du mardi 24 au jeudi 26 mai à Paris (voir dépêche du 21 avril 2016).

Le PDG d'Axigate a annoncé à TICsanté la signature de deux contrats de mise en production du DPI au centre hospitalier de Carpentras (Vaucluse) et à l'hôpital privé gériatrique "Les Magnolias" à Ballainvilliers (Essonne).

Il a fait part d'un partenariat en cours avec le centre hospitalier Sainte Anne à Paris et l'AP-HM pour la mise en production d'un module anesthésie et réanimation.

rm/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information
http://www.web100t.fr
http://global.agfahealthcare.com/france/
http://www.saficard.com/vitaplus-praticien-hospitalier.html
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://etiam.com/fr/etiam-solutions/etiam-connect/
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
http://www.cegi.fr/
Les offres

Consultant Santé (H/F)

Île-de-France



Les offres d'emploi
Agenda
Université d'été de l'e-santé
Du 04/07/2017 au 06/07/2017
Universités d'été de l'Afssi
Du 11/07/2017 au 12/07/2017
Université des déserts médicaux et numériques
Du 08/09/2017 au 09/09/2017
Forum national "NTIC et maladies rares"
Le 25/09/2017