Un service proposé par APM International
http://www.malta-informatique.fr/actualites/i2Jn4s/innovation-majeure-lancement-de-titan-teleconsultation
https://inovelan.fr/santnetbox/
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.fr/DSI-GHT-reussir-son-projet-reco-vocale?cid=7010W000002C2aSQAS&ls=website&rs=Ticsante&offer=speech_recognition&ot=ebook
06/05/2016   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

Concentration de l'offre et "forte" dynamique de la demande sur le marché des logiciels SIH

PARIS, 6 mai 2016 (TICsanté) - Dans une étude de marché des industriels pour les établissements de santé rendue publique le 26 avril, le groupement d'intérêt économique (GIE) Sesam-Vitale note "une tendance à la concentration du marché" depuis 2014 ainsi qu'une "forte" dynamique d'investissement dans les systèmes d'information hospitaliers (SIH).

Le GIE Sesam-Vitale cite quatre opérations de fusions/acquisitions opérées sur le secteur depuis deux ans : le rachat en juin 2014 de la filiale française de McKesson, devenue Maincare Solutions, par le fonds d'investissement américain Symphony Technology Group (STG), celui de Siemens Health Services (SHS) par Cerner en août de la même année, le regroupement de Cegi Santé et Alfa informatique en "Cegi Alfa" en avril 2014, et celui de Sigems et Berger-Levrault en mai 2014.

Selon cette étude faite à partir des données de l'Observatoire des systèmes d'information de santé (Osis) et des documents internes au GIE Sesam-Vitale sur les éditeurs, le marché français des logiciels SIH compte "entre 300 et 400 acteurs privés" et "environ 30 acteurs publics" et représente 300 millions d'euros de chiffre d'affaires annuel (hors télésanté et télémédecine).

L'étude de marché fait état d'"une part croissante des entités publiques dans l'édition de logiciels SIH, ainsi que de plus en plus de réponses groupées avec des éditeurs privés".

"Ces rapprochements visent à limiter les difficultés structurelles de rentabilité rencontrées par les acteurs privés", estime le GIE Sesam-Vitale.

Le GIE observe également "une spécialisation des éditeurs de logiciels SIH par métier" ou "par activité".

Il relève que 59% des éditeurs ne proposent que des solutions informatiques de gestion administrative et ne sont pas présents sur les logiciels médicaux. Par ailleurs, 23% des logiciels portent uniquement sur l'activité médecine, chirurgie et obstétrique (MCO).

Du côté de la demande, l'étude note que "la dynamique d'investissement des établissements dans leur SIH est forte, en particulier sous l'impulsion des politiques publiques".

Elle estime à 950 millions d'euros les dépenses informatiques externes des établissements de santé, et constate que 25% des budgets informatiques hors frais de personnel sont consacrés à de nouveaux projets, "contre environ 15% dans les autres secteurs d'activité".

L'étude distingue trois domaines "visés en priorité" par ces investissements : l'informatisation du dossier du patient, la rationalisation des infrastructures techniques et la sécurité du système d'information.

Elle anticipe une "progression modérée" du marché SIH dans les prochaines années, "de l'ordre de 3,5% par an", portée par "l'apparition de nouveaux besoins en termes de dématérialisation des informations et des infrastructures de réseaux/d'interopérabilité".

NOUVEAUX SERVICES DÉMATÉRIALISÉS

Dans la deuxième partie de son rapport, le GIE Sesam-Vitale revient sur l'évolution des services dématérialisés proposés par l'assurance maladie en termes de facturation hospitalière et d'acquisition des droits de l'assuré.

Elle rappelle la mise à jour en avril 2016 de l'API (interface de programmation) de Lecture Vitale qui permet, en étant intégrée aux logiciels de gestion administrative du patient (GAP), d'accéder aux droits de l'assuré.

Cette version 6.2 de l'API intègre la prise en compte "de l'exonération tiers payant intégral des détenus pour le régime général", "des bénéficiaires du tiers payant intégral ACS [aide à la complémentaire santé]", "des évolutions de libellés des régimes d'assurance maladie obligatoire", indique le GIE Sesam-Vitale.

Le GIE Sesam-Vitale fait également part de l'enjeu pour 2016 de généraliser la consultation des droits intégrés (CDRi), télé-service intégré au logiciel de GAP et destiné à renvoyer les droits des assurés sans passer par la saisie manuelle dans le cas où le patient n'a pas sa carte vitale.

Une expérimentation de CDRi doit être menée "pour une durée de 3 à 6 mois" dans trois établissements, avec pour objectif de "mesurer l'impact de CDRi sur la baisse des rejets de facturation liés aux droits" et d'"ajuster la documentation et les procédures afin de créer les conditions favorables à la généralisation", souligne l'étude.

En ce qui concerne la facturation, le rapport du GIE rappelle que le projet Fides (Facturation individuelle des établissements de santé) pour les actes et consultations externes (ACE), est en généralisation depuis janvier 2015 et que "les principaux éditeurs sont certifiés".

"Les modalités de l'opposabilité du nouveau cahier des charges Fides ACE rédigé par le GIE Sesam-Vitale seront définies en 2016", informe le rapport.

Le projet Fides ACE fait partie des 14 projets intégrés au programme Simphonie (Simplification du parcours administratif hospitaliers des patients et numérisation des informations échangées), piloté par le ministère de la santé, rappelle-t-on.

Consulter l'étude de marché des industriels pour les établissements de santé réalisée par le GIE Sesam-Vitale

rm/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information
https://www.groupepsih.com/
http://bit.ly/vmpourtous
http://www.web100t.fr
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres

Développeur Java (H/F)

Île-de-France




Les offres d'emploi
Agenda
Consumer Electronic Show 2019
Du 08/01/2019 au 11/01/2019
Colloque TIC santé 2019
Du 06/02/2019 au 07/02/2019
Hacking Health Camp 2019
Du 22/03/2019 au 24/03/2019
7ème Congrès national de l'Apssis
Du 02/04/2019 au 04/04/2019
2e Forum Derm@to Connecté
Le 17/05/2019