Un service proposé par APM International
https://www.groupepsih.com/2017/07/13/dma-en-ssr-le-groupe-psih-apporte-deja-des-reponses/#utm_source=nom-editeur-partenaire&utm_medium=display
http://www.enovacom.fr/adopte-interoperabilite-logiciels-applications.html?utm_source=Ticsant%C3%A9-EAI&utm_medium=banner&utm_campaign=EAI-2017&utm_term=interoperabilite%2C%20EAI%2C%20Enovacom
http://www.computer-engineering.fr
http://engage.nuance.com/5ideesfausses?cid=7010W000002S1qSQAS&ls=website&rs=tiscanté&offer=5_idées_fausses&ot=whitepaper
17/05/2017   Envoyer par mail Imprimer   Aucun commentaire
Pour commenter cette dépêche Identifiez-vous

Analyse de données de santé: Eurasanté dévoile les lauréats de l'appel à projets "Challenges numériques"

(Par Raphaël MOREAUX, à la Paris Healthcare Week)

PARIS, 17 mai 2017 (TICsanté) - Le directeur général de l'agence de développement économique Eurasanté, Etienne Vervaecke, a dévoilé le mardi 16 mai lors de la Paris Healthcare Week les lauréats de la deuxième édition de l'appel à projets national "Challenges numériques" financé dans le cadre du programme d'investissements d'avenir (PIA).

L'appel à projets national "Challenges numériques" est opéré par la direction générale des entreprises (DGE) et Bpifrance. Il vise à "inciter à l'innovation numérique en santé dans différents contextes d'usage et sur différents marchés, en soutenant des projets conduits sur un mode partenarial par un établissement de santé et une entreprise", a rappelé Eric Vervaecke.

Son organisation a été déléguée à l'agence de développement économique de la filière santé en Hauts-de-France, Eurasanté, en partenariat avec le pôle technologique EuraTechnologies et le centre d'innovation des nouvelles technologies sans contact CITC.

La deuxième édition des "Challenges numériques" a été lancée en 2016 avec la publication de deux appels à projets. Le premier, mené en partenariat avec le CHU de Lille et le Centre régional de lutte contre le cancer Oscar-Lambret (COL), concernait l'exploitation des données de santé générées par le patient (voir brève du 18 août 2016).

Il s'agissait pour les entreprises candidates de concevoir une solution technique, logicielle et/ou matérielle, afin de mesurer l'activité physique de 80 patients atteints de cancer et observés et suivant un programme d'activité physique adaptée (APA) avec un coach sportif. L'idée était pour le COL de sortir de ces données des éléments d'analyse concrets pour ajuster un traitement ou agir sur l'état physique et moral du patient.

Le projet finalement retenu par le jury est celui de la société Stimul, créée en 2014. Spécialisée dans l'éducation thérapeutique et l'e-santé, Stimul a soumis au COL une solution fonctionnant avec un bracelet connecté couplé à une application mobile, elle-même reliée à la plateforme de l'entreprise.

L'entreprise va bénéficier d'un financement de 30.000 euros, d'un accompagnement du COL pour la définition du cahier des charges et la mise en oeuvre de la solution, et d'un an d'hébergement et d'infogérance offert par l'hébergeur Coreye, partenaire de l'appel à projets.

Réutilisation des données stockées par les hôpitaux

Le second appel à projets lancé en 2016 par Eurasanté, intitulé "Data ReUse", a impliqué le groupement des hôpitaux de l'institut catholique de Lille (GHICL), déjà partenaire de la première édition des "Challenges numériques" (voir brève du 30 janvier 2017).

Le défi proposé portait sur la réutilisation de données stockées par le GHICL afin d'améliorer l'efficacité des soins. "Les hôpitaux publics ont des entrepôts qui fourmillent de données qu'il faut pouvoir rendre réutilisables en aidant les établissements à les indexer, à les structurer, pour en avoir la meilleure vision", a souligné Eric Vervaecke.

Le lauréat de cet appel est la PME Synodis, cabinet de conseil en systèmes d'information et en organisation sur le secteur de la santé.

Synodis a proposé au GHICL d'utiliser les données contenues dans les dossiers patients informatisés (DPI) "pour leur donner une deuxième vie" et développer, à partir de leur analyse, "une application d'optimisation et d'aide au codage pour la facturation", a expliqué Gaetan Balcon, directeur associé de Synodis présent pour l'annonce des lauréats.

Synodis va toucher un financement de 30.000 euros. L'hébergeur agréé de données de santé à caractère personnel Claranet e-santé l'accompagnera sur les aspects règlementaires, sur la définition de l'architecture d'hébergement à mettre en place, et assurera une infogérance gratuite des données pendant un an.

Prochaine édition sur l'open data

Eurasanté, EuraTechnologies et le CITC ont été retenus par la DGE pour conduire la troisième édition des "Challenges numériques" pour la période 2017-2018. Elle aura pour thème l'open data.

"Nous souhaitons proposer de croiser des données des collectivités locales et celles d'établissements de santé pour améliorer le pilotage hospitalier", a expliqué le directeur général d'Eurasanté Eric Vervaecke. Les établissements partenaires sont "en cours d'identification". Le lancement officiel de l'appel aura lieu en juillet pour une remise de prix fin novembre à Strasbourg dans le cadre de la convention d'affaires européenne BioFIT.

Eric Vervaecke a annoncé que le montant de l'enveloppe de financements allait "plus que doubler" pour ce troisième appel à projets, à hauteur de "70.000 euros par lauréat". Cela doit permettre de financer le développement d'une solution technique "de l'élaboration du cahier des charges fonctionnel au prototypage", a-t-il précisé.

"Ce premier coup de pouce doit être l'antichambre d'investissements financiers plus lourds", a-t-il ajouté, notamment pour répondre à l'objectif d'étendre les solutions développées localement à l'échelle nationale.

Le directeur général d'Eurasanté a également formulé le "voeu pour l'avenir" de "voir le ministère de la santé s'investir aux côtés des acteurs institutionnels qui apportent des financements" à ces appels à projets.

La première édition des "Challenges numériques" (2015-2016) avait récompensé la société Alicante qui a développé pour le GHICL une solution d'optimisation des plannings des infirmiers, aides-soignants et secrétariats. Elle devrait être expérimentée au premier trimestre 2018 dans les premiers services pilotes du GHICL.

rm/ab

Partagez cet article

Les dépêches liées à cette information
http://www.web100t.fr
http://www.capsuletech.fr/
http://global.agfahealthcare.com/france/
http://www.saficard.com/vitaplus-praticien-hospitalier.html
http://www.ticsante.com/show.php?page=inscription
http://www.acetiam.eu
http://www.vieviewer.com/
http://www.axigate-france.fr/axigate-reflex/
Les offres




Les offres d'emploi
Agenda
Université des déserts médicaux et numériques
Du 08/09/2017 au 09/09/2017
5èmes Rencontres du progrès médical
Le 12/09/2017
Forum national "NTIC et maladies rares"
Le 25/09/2017
Catel Paris 2017
Du 05/10/2017 au 06/10/2017
3ème colloque des objets connectés et applications de santé
Le 21/11/2017